Sélectionner une page

Souplesse oblige !

Par Jean-Marc Bertolo (France). Photos © Brooks et Jean-Marc Bertolo.

275g (H) et 235g (F). Hauteur talon de 33,4 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 23,2 mm et drop de 10,2 mm pour les hommes. Hauteur talon de 32,8 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 22,8 mm et drop de 10 mm pour les femmes. 140€.

Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18

C’est vrai que j’ai pris mon temps pour ce test Brooks, – environs deux mois – une marque leader aux USA depuis plus de 20 ans et qui vient de Seattle, la capitale de l’état de Washington, tout au Nord-Ouest du pays, à la frontière avec le Canada. Je voulais donner un avis pertinent sur ces chaussures qui existent depuis presque 20 ans et sont un des must de la gamme de running. Comme mon collègue Shawn Brown dont nous avons publié le test la semaine dernière, il a testé la version précédente, l’Adrelanine GTS 17, j’ai aimé la polyvalence de ce modèle mais surtout son confort. Depuis des années, j’avais l’habitude de beaucoup utiliser des Brooks Glycerin à l’entraînement et des modèles Racer en compétition, y compris pendant mes triathlons, et notamment mon dernier Ironman World Championship de Kona, à Hawaii. J’ai utilisé ces toutes nouvelles Adrenaline GTS 18 pour la première fois lors de ce test donc, un peu par tous les temps et même sous la neige, ce qui n’a pas manqué ces dernières semaines là où je vis, en Maurienne, en Savoie.

Brooks Adrenaline GTS 18

La tige

Ce qui est différent entre ces deux modèles, l’Adrenaline GTS 17 et cette nouvelle version de l’Adrenaline GTS 18, c’est notamment la tige. Elle est beaucoup plus épurée. Brooks l’a ainsi voulu  plus souple, plus douce au pied et en un mot : encore plus agréable ! Pour ce faire, la marque a retiré les bandes de maintient qui entouraient le pied sur le devant de la version précédente pour mieux le libérer. Le résultat n’est pas pour autant une tenue plus lâche par rapport au modèle qu’à testé mon collègue, c’est une tenue plus souple, plus douce, plus agréable. Les sensations n’en sont donc, à priori, que meilleure – même si je n’ai bien entendu pas testé la version 17 pour pouvoir réellement comparer.

Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18

Compte tenu de la fraîcheur météo, je n’ai fait que deux sorties sans chaussettes et à aucun moment je n’ai eu d’échauffements. Le reste du temps, avec des chaussettes, je n’ai pas du tout ressenti le froid sur les pieds, même si ce mesh est très respirant. D’ailleurs, autant le dir tout de suite, lors des sorties sous la pluie, évidemment, les chaussettes sont bien sûr rapidement mouillées. Mais bon, rien de dramatique étant donné que la chaussure n’est clairement pas une version imperméable. Je note aussi que les lacet sont légèrement élastique, ce qui renforce encore le confort de cette tige, même quand le pied gonfle un peu lors des sorties longues.

Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18

Au final, la tige de cette nouvelle Adrenaline GTS est fidèle à sa réputation : elle réussi l’exploit de maintenir parfaitement votre pied en place sans pour autant vous serrer ou vous contraindre le moins du monde. Et ça, vraiment c’est agréable !

Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18

La semelle intermédiaire

A priori, la semelle intermédiaire n’a pas été particulièrement modifiée par rapport à ce qui faisait son succès dans la version 17. Moelleux est l’adjectif qui convient donc le mieux pour décrire son amorti. Moelleux mais avec du maintient s’il vous plaît ! Ou du soutient si vous préférez. En effet, ce qui fait aussi la particularité de ce modèle c’est sa capacité à vous aider à maintenir une pronation normale. La semelle est donc souple, elle accompagne d’ailleurs aussi particulièrement bien le déroulé du pied grâce à des encoches dans la semelle externe, mais grâce à sa correction de l’hyper-pronation, les « progressive diagonale rollbar » en anglais, sorte d’arceau diagonal progressif, comme ont traduit les équipes de Brooks France. Il est en plastique dur et aide le corps à mieux rester aligné dans l’axe. J’ai trouvé que la chaussure avait vraiment un très bon rebond. Malgré mon « grand » âge – bientôt 63 ans les amis – je n’ai ressenti aucune douleur articulaire au fil de ces deux mois intenses, même si je me remettais justement de mon Ironman d’Hawaii du mois d’octobre. Mes tendons sont restés au top et mes muscles aussi. Merci aux ingénieurs de Seattle !

Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18

La semelle externe

J’ai trouvé qu’elle offrait vraiment une excellente accroche sur route et aussi bien que sur les chemins par temps sec bien sûr, mais également par temps pluvieux, et même neigeux – bon, ce n’est pas non plus une 4X4 hein…. J’ai bien testé la chaussure sur une route enneigée, mais c’est quand même difficile de donner un avis intéressant car pour ne pas glisser, on doit rester avec les pieds bien à plat sur le sol et donc avoir une foulée très peu dynamique.

Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18
Brooks Adrenaline GTS 18

Je n’ai jamais eu non plus de problèmes d’insertion de petits cailloux dans la semelle, et donc jamais vécu d’arrêt pour enlever le cailloux qui me gène (on y arrive pas toujours notez !).

Conclusion

Pour mon premier essai dans Running Café, j’aurai voulu trouver quelques vilains – même petits-  défauts à cette nouveauté de 2018 mais je n’ai rien trouvé. Rien de rien. Ceux qui avaient lu le compte rendu du test du modèle 17 s’en doutaient déjà : voici donc une très bonne chaussure, extrêmement confortable et à mon avis très performante, aussi bien sur des parcours courts et rapides que sur des parcours longs type semi ou marathon, et pourquoi pas au-delà. Moi qui suit triathlète plutôt axé sur des parcours longs type half-Ironman et Ironman, j’avais pour habitude de prendre des chaussures plus légères – la Brooks Racer ST dont je vous ai parlé plus haut par exemple, mais je pense que pour ma saison 2018 qui démarre, je vais aller me racheter une belle paire de ces Adrenalin GTS 18 qui sont certes plus lourdes mais m’offrent un bien meilleur amorti sans impacter mon dynamisme.

Brooks Adrenaline GTS 18

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This