Sélectionner une page

Old school et intemporelle

Par Shawn Brown (USA). Photos © Brooks et Gaël Couturier.
309g (H) et 252g (F). Hauteur talon de 35,9 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 23,3 mm et drop de 12,6 mm pour les hommes. Hauteur talon de 33,9 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 22,6 mm et drop de 11,3 mm pour les femmes.  140€.

A peine avions-nous terminé notre test de la chaussure Brooks Adrenaline GTS 17 que la marque de Seattle lançait son modèle Adrenaline GTS 18 ! Du coup, nous allons faire deux points à la suite sur les deux modèles et leurs évolutions respectives avec deux de nos testeurs préférés. L’un est américain et vit en Californie. Il a testé la Brooks Adrenaline GTS 17. L’autre est français et vit à la montagne. Il a, quant à lui, testé la toute nouvelle Brooks Adrenaline GTS 18. Nous commençons ici logiquement avec la GTS 17 via le texte de notre testeur ‘ricain mais notez que, dans un cas comme dans l’autre, la chaussure est à réserver aux coureurs plutôt lourds qui cherchent un maximum de confort et d’amorti.

Brooks Adrenaline GTS
Brooks Adrenaline GTS

Mon nom est Shawn Brown, j’ai 48 ans et je suis issu d’une filière de philosophie à l’université de Caroline du Nord. Je vis aujourd’hui en Californie du Sud, à San Clemente, au sud de Los Angeles, à mi chemin avec la ville de San Diego. Je travaille dans l’immobilier, entre autre comme journaliste chef d’édition en presse professionnelle. Mon père est un célèbre psychologue américain qui vit aujourd’hui à Hawaii. C’est lui le coureur de la famille. Autant dire qu’il a la vie rêvée du coureur à pied en retraite. Nous avons tous grandi en Californie du Nord et, aussi loin que je m’en souvienne, mon père a toujours pratiqué la course à pied. Il a toujours eu une passion dingue pour les marathons. Cela ne m’a, personnellement, jamais inspiré. Mon truc, plus jeune, c’était le basketball. Aujourd’hui : c’est le surf. Californie oblige. Mais également la marche quand je promène mon chien autour de mon quartier. Je cours aussi, un peu. Ma femme court, beaucoup, elle. Elle en est même à préparer son second marathon. Une dingue. Mon fils lui, c’est le skateboard, et le basketball, comme son père. On est de bons américains moyens, ni modèles, ni héros mais pas non plus pire que les autres. J’essaie de me maintenir en forme et c’est la raison pour laquelle j’essaie de me remettre au sport, avec la course à pied (mais la marche surtout j’avoue).

Brooks Adrenaline GTS

Dans les années 70, quand je n’étais encore qu’un enfant, je voyais mon père lacer ses chaussures Brooks avant de partir s’entraîner sur les routes, les sentiers et collines près de chez nous. Il était en club de running. Pour ma mère, ma sœur et moi, Brooks était un fabricant de chaussures de running de longues distances. Dans ma pratique sportive je suis passé par un peu toutes les marques, avec des joies, des déconvenues et parfois même quelques tristesses. Je n’ai pas une seule de ces vieilles marques en tête en particulier, à part ces Brooks bien sûr, une entreprise mythique de la côte Ouesty. Aujourd’hui, j’approche de la cinquantaine et je ne suis plus le longiligne sportif que j’étais à mes 20 ans. Je mesure 188 cm et pèse pas loin des 100 kg. Normal pour un américain vous allez me dire. Sans doute oui…C’est pourquoi pour mes ballades dans mon quartier avec mon chien, mes petites foulées avec ma femme, même si je ne lui résiste pas longtemps, je chaussais jusque là des Hoka One One. Je travaille beaucoup. Je surfe beaucoup aussi. C’est essentiel pour moi. Alors j’ai été ravi de tester à nouveau des Brooks. La dernière paire de Brooks que j’avais chaussée ? Je devais avoir moins de 15 ans. Cette Brooks Adrenaline GTS 17 m’a donc accompagné dans ce retour aux sources. Elle m’a soutenu dans mes longues marches, et n’a jamais failli à m’apporter maintien et amorti. Ce fut une belle surprise, presque un amour retrouvé. Et avec elles, je n’ai eu aucun mal à me reprendre au jeu de l’exercice physique.

Brooks Adrenaline GTS
Brooks Adrenaline GTS

Tout d’abord, j’insiste sur un point de détail qui me tenait particulièrement à cœur : celui d’avoir de l’espace autour de mes doigts de pied. Visiblement, le modèle 17 ne déroge pas à ce qui avait fait le succès de son prédécesseur, déjà en 2016. L’accumulation de certaines blessures (le basketball), des pieds en forme de palme depuis toujours qui ne se sont pas arrangés avec l’âge, et quelques avis glanés ici et là sur Internet avaient fini de me convaincre. L’Adrenaline GTS 17 semblait bien être la chaussure qu’il me fallait. Ces dernières années, Asics m’avait un peu déçu : je ne trouvais pas de modèles assez large pour y enfourner confortablement mes pieds de yéti élevés aux corn-flakes sous le soleil californien.

Brooks Adrenaline GTS
Brooks Adrenaline GTS
Brooks Adrenaline GTS

La tige

Une fois chaussée, mes GTS 17 ne m’ont jamais laissé tomber. Au début, la couleur y était pour beaucoup. J’étais complètement fan de ses tons sombres, passe-partout. Dans le chausson : pas de coutures, que de la douceur et de la respirabilité. Même sous le soleil californien, mes pieds n’ont jamais baigné dans une mer d’huile…je veux dire de sueur. C’est important. Quand aux renforts dispachés tout du long du médio-pied, non seulement ils permettent d’être visible la nuit, mais ils sont surtout là pour vous aider à bien maintenir le pied calé dans la chaussure : ils entourent le mesh de façon intelligente. Ils vous tiennent le pied oui, mais ne le serrent pas trop.

Brooks Adrenaline GTS
Enfin, au talon, il y a une importante pièce de plastique qui vient caler votre pied bien au fond dans la chaussure. Cette pièce de plastique inévitable ne m’a jamais dérangé. La languette tient également bien en place et la chaussure est assez large pour les gros pieds & gros orteils comme les miens. Ce modèle 17 offre d’ailleurs, notez-le, plus de largeur que son prédécesseur, la GTS 2016. Le confort, c’est donc le vrai plus de ce modèle pour ceux qui en ferait leur priorité.
Brooks Adrenaline GTS
Brooks Adrenaline GTS

La semelle intermédiaire

Et puis, je me suis rendu compte à quel point l’amorti était bon, moins doux qu’une Hoka One One pour sûr, mon autre marque favorite du moment (même si cette GTS 17 est techniquement un poil plus douce que le modèle GTS 16) mais rudement bien agréable quand même, à vitesse lente aussi, lors de mes courses de gros escargot à tendance gros ourson. Quel confort !

Brooks Adrenaline GTS

Bien sûr elles avaient l’air solide, pour ne pas dire carrément mastoc. C’est parce qu’elle sont bien stables. Là encore, c’est une de leurs particularités. La semelle est composée de trois mousses différentes : plus souple vers l’extérieur, plus ferme vers l’intérieur, ce qui permet de soutenir le déroulement naturel de notre pronation et travailler à empêcher les soucis d’hyper-pronation. Mais à l’essai, le poids s’est vite fait oublier : je n’avais pas de contraintes, je me sentais libre. Et puis surtout, la douleur sous l’arche du pied que je ressentais si souvent avec d’autres chaussures avait bel et bien disparu. Adios !

Brooks Adrenaline GTS
Brooks Adrenaline GTS
Brooks Adrenaline GTS

La semelle externe

J’ai bien noté les différents éléments de caoutchoucs sur cette semelle externe. J’ai d’ailleurs bien apprécié les petits carrés latéraux sur les bords extérieurs qui servent à accompagner le déroulement de la foulée, peu importe d’où vous attaquerez le sol.

Brooks Adrenaline GTS
Brooks Adrenaline GTS

Conclusion

Cela m’a fait évidemment plaisir d’être capable de rechausser aujourd’hui la marque mythique de mon enfance et de mon père que je ne vois plus beaucoup. Que je parte marcher ou que je me mette à courir quelques km, cette Brooks Adrenaline GTS 17 est désormais ma chaussure de référence. Je ne ferai pas pour autant le marathon de Los Angeles demain mais je sais que je peux compter sur elle pour être ma paire de baskets préférée lors mes weekend d’aventurier en famille ou mes soirées tranquilles autour de chez moi, seul avec mon chien.

Retrouvez vite ici la suite de notre test : un focus sur la Brooks Adrenaline GTS 18 cette fois.

Brooks Adrenaline GTS
Brooks Adrenaline GTS

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This