Sélectionner une page

Freedom, Ride, Kinvara…les bombes de l’été.

Texte Gaël Couturier, photo Saucony

Nouvelle collection très été, piscine, maillots, dos nu, tout ça pour des classiques qui ont fait leur preuve chez Saucony : une Freedom ISO (180€), une Ride 10 (140€), une Kinvara 8 (130€). Trois belles toutes disponibles  en Août.

Nous vous en avions déjà parlé (http://runningcafe.enduranceshop.com/saucony-ride-10/), et Saucony avait déjà eu pas mal de succès avec sa semelle en Everun très amortissante et très souple, un nouveau matériaux très rebondissant équipe désormais les talons et avant-pied de certains modèles haut de gamme Saucony. Mais pour ce qui est de la Freedom ISO, ce matériau Everun est cette fois inséré dans toute la semelle intermédiaire. La chaussure est du coup un peu plus lourde (l’Everun est plus lourd qu’une autre mousse classique) mais offre en revanche plus de rebond et s’avère aussi être plus résistante à l’usure. On se rassure, pour compenser le gain de poid (263,5g pour le modèle homme et 212,5g pour les femmes) – clairement le défaut de ce nouveau matériau – la marque de la côte Est (de Lexington dans le Massachussetts) a aussi joué sur la tige en l’allégeant : le mesh est ultra-light et la languette minimaliste. Ce nouveau modèle, amortissant de partout donc et surtout très souple, et qui ressemble d’ailleurs beaucoup à la Kinvara 8 (un modèle plus orienté compétition qui a la même hauteur talon et avant-pied – voir ci-après) est une petite bombe de dynamisme et de retour d’énergie. Bref, elle envoie ! Grave.

Freedom ISO : hauteur talon de 27,8 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 22,9 mm et drop de 4,9 mm pour le modèle homme. Hauteur talon de 27 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 22,3 mm et drop de 4,7 mm pour le modèle femme. 180€.

La Saucony Ride 10 est une chaussure légèrement plus haut perchée que ses consoeurs. Bien souple au niveau de l’amorti, elle reste également assez légère, un peu comme par enchantement : 280g chez les hommes et 238g chez les femmes quand même… Du coup, c’est une chaussure avec laquelle on peut tout faire, des 10 km comme de longues sorties. La semelle est un peu plus ferme que le modèle précédent, la Ride 9, mais est encore – on se rassure – amortissante, surtout au talon (la fermeté se sent surtout sous l’avant pied – il y en a qui aiment!). Question dynamisme, la chaussure est excellente, presque rare tant c’est spectaculaire (façon Freedom ISO). Ce modèle est également bien stable, c’est son rôle et conviendra donc mieux à ceux qui ont besoin de maintien. Notez enfin que le mesh de cette Ride 10 est très « élastique » et permet donc aux pieds les plus larges d’y être à l’aise. En été, quand les pieds gonflent sous la chaleur, disons que c’est une bonne nouvelle !

Ride 10 : hauteur talon de 33,8 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 23,7 mm et drop de 10,1 mm pour le modèle homme. Hauteur talon de 33,6 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 24 mm et drop de 9,6 mm pour le modèle femme. 140€.

Parlons maintenant de cette magnifique Kinvara 8. D’abord, elle est ultra légère : 226,5g pour le modèle homme et 192,5g pour le modèle femme. Bien connue des coureurs de compétitions, c’est aussi un modèle souple avec un tout petit drop (5,5 mm). Par rapport au modèle de l’an passé, elle est aussi un poil plus lourde : 8,5g. Oui, franchement, ça ne change pas grand chose. C’est parce que l’Everun (le nouveau matériau amortissant et dynamique made in Saucony dont je vous parlais plus haut) est désormais présent sous l’ensemble du pied et non plus seulement sous l’avant-pied et le médio-pied comme sur la belle Kinvara 7. Cela dit, la Kinvara 8 reste toujours aussi souple et ultra dynamique, offrant un retour d’énergie supérieur à beaucoup d’autres modèles de chaussures de running que nous connaissons…non non je ne cite pas de noms (pas autant que la Ride 10 cela dit !).

Kinvara 8 : hauteur talon de 29,1 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 23,5 mm et drop de 5,6 mm pour le modèle homme. Hauteur talon de 28,7 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 23,2 mm et drop de 5,5 mm pour le modèle femme. 130€.

Bref, bref, que des bombes pour sauter dans la piscine cet été….zut…se la donner à l’entraînement et sous le soleil de quelques courses pardon.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This