Sélectionner une page

Navigation au poignet : 48h à une semaine d’autonomie !

Par Gaël Couturier. Photos Garmin.

Entre 48h et un mois d’autonomie selon les modes d’utilisation mais également accéléromètre, baromètre, altimètre et compas, sans oublier un écran haute résolution qui fonctionne en Smart Notifications c’est à dire appel, SMS, emails et autres notifications… Les nouveaux Foretrex 601 et le Foretrex 701 Ballistic Edition sont des produits de navigation satellite exceptionnels qui seuls seront capables de vous sortir d’un faux pas en trail running longue distance, à l’entraînement comme en compétition, ici en France ou partout ailleurs (le satellite ça passe partout, contrairement au téléphone portable). Pas étonnant que de très nombreuses armées du monde leur fassent confiance. On les a notamment beaucoup vus sur les théâtres d’opération irakiens et Afghan. Si avec ça au poignet, vous vous perdez dans la pampa n’importe où dans le monde, ça sera vraiment de votre faute !

Je me souviens très bien la première fois que j’ai utilisé un Foretrex 401, premier du nom. C’était en Libye, sous l’ère Kadhafi, en 2009, lors d’un 200 km non-stop organisé par des français (Jean-Marc Tommasini si tu me lis!) intitulé le Libyan Challenge dont c’était malheureusement la dernière édition (tristesse). Après avoir été formé au produit en quelques minutes en plein désert par un salarié Garmin, j’ai été capable de l’utiliser et de m’orienter sans soucis pendant plus de 50h avec des waypoints préenregistrés, de jour comme de nuit. En 2014 et 2015, je me suis servi de ce même Foretrex 401 pour tracer les parcours d’un ultra trail qui existe encore aujourd’hui. C’est Run The Rann, en Inde, dans le désert du Gujarat, à la frontière avec la Pakistan. Grâce à lui, je ne me suis jamais perdu. Et mes indiens n’en sont toujours pas revenus.

L’un des atouts non négligeables des Foretrex c’est qu’ils fonctionnent avec piles. Par conséquent, quand la batterie est morte, il suffit de changer les piles. Pour tous les autres navigateurs de poignet, à ma connaissance, quand la batterie vous abandonne…vous êtes mort – au figuré bien entendu – à moins d’avoir emporté avec vous un petit panneau solaire qui va vous permettre de le recharger. C’est donc le partenaire idéal de ceux qui veulent se rassurer sur un Marathon Des Sable où tout autre grande course dont les organisateurs vous communiquent à l’avance le parcours. Il vous suffit alors de rentrer dans votre navigateur de poignet les coordonnées des points de navigation (soit la liste vous est donnée par l’organisateur, soit il faudra les rentrer vous-même grâce à un logiciel de navigation comme en produit d’ailleurs Garmin – je vous rassure c’est très simple).

« Avec le Foretrex 601 et le Foretrex 701 Ballistic Edition, nous avons réussi à intégrer de nouvelles fonctionnalités, telles que la prise en charge de GLONASS (la version Russe du système de navigation satellitaire américaine, la fameuse Global Positioning System, GPS donc) et de GALILEO (la version européenne), dans un appareil très robuste et compact qui se porte au poignet. Ces modèles Foretrex permettent de garder les mains libres tout en restant concentré sur le chemin » explique ainsi Martin Resch, le responsable produits outdoor EMEA pour Garmin.

Ces Foretrex 601 et 701 dépassent donc les 48 heures d’autonomie en mode GPS, une semaine en mode UltraTrac™ et vont jusqu’à un mois d’autonomie en mode montre. De plus, ces deux modèles sont fabriqués en respectant les normes militaires en matière de résistance thermique, aux chocs et à l’eau (norme MIL-STD-810G). Ils sont donc conçus pour résister aux conditions climatiques les plus extrêmes. Compacts, ils sont pourtant munis d’un écran haute résolution de 5 cm (2’’), et disposent de multiples fonctionnalités telles que le double format de position, qui permet d’afficher simultanément deux référentiels programmables différents sur le même écran. Ils intègrent même la fonction Jumpmaster pour le parachutisme : elle aide l’utilisateur à atterrir dans une zone cible.

Ils sont enfin compatibles en Bluetooth avec les smartphones (Appels, SMS, e-mails, notifications…) et prennent en charge les capteurs externes ANT+ tels que la sonde de température Tempe™, les ceintures cardiaques, les capteurs de cadence/vitesse et permettent d’activer à distance n’importe quelle caméra Garmin VIRB®.  Enfin, les utilisateurs peuvent personnaliser leur Foretrex grâce au nouveau système de fixation QuickFit™. Ainsi les bracelets ou la sangle de nylon peuvent être changés très facilement pour s’adapter à l’activité. Ces appareils devraient être disponibles en Août, à 249 euros pour le Foretrex 601 et 599 euros pour le Foretrex 701 Ballistic Edition. Je ne sais pas vous mais moi je me laisserais bien tenter. Pour le Jungle Marathon du mois d’octobre prochain (junglemarathon.uk), et pour ne pas finir secouru par les légionnaires français ou, pire, kidnappé par les narco-trafiquants les orpailleurs ou les indiens Yanomami, ça pourrait me servir…

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This