Sélectionner une page

Quand le Madeira Island Ultra-Trail nous donne l’occasion d’un peu de poésie.

Par Katie Schide et Gaël Couturier. Photos © MIUT et Joao M Faria
Katie Schide et notre Germain Grangier (un jeune de banlieue atypique qui nous faisait ses #tutofriday) remportent chacun leur partie de l’exigeant parcours de 85 km (4700D+) du MIUT. Katie, 26 ans, étudiante en thèse de géologie sur les glissements de terrain au Népal à l’ETH de Zurich (ou la, ça scotche hein….) est américaine et LA petite amie du vilain canard. C’est la famille tout ça, on peut se permettre de commenter. Bon, tout ça pour dire qu’elle nous a fait la belle amitié de nous raconter sa course, en exclusivité et non sans humour.
Madeira Island Ultra-Trail
« On a démarré la course sous une pluie battante, avec nos vestes de pluie imperméables, nos bandeaux pour les cheveux et ces énormes regrets d’avoir opté pour le bikini dans les bagages plutôt que les gants de ski. Audrey Tanguy est tout de suite partie très fort mais je suis moi plutôt restée concentrée sur une allure plus confortable, n’oubliant pas que ces 85 km allaient être la course la plus longue de ma jeune carrière.
Madeira Island Ultra-Trail

Dans une côte, je rencontre un de mes compatriotes, de « Merica » lui aussi ! Le gars avait commencé par envoyer ses bâtons bien haut derrière lui en glissant (à moins qu’il l’ait fait exprès) et quasiment m’arracher les yeux au passage. Avec du recul, c’est vrai que je ne lui avais pas laissé beaucoup de place non plus. On se parle. Il est sympa. La descente est un peu technique et je décide d’accélérer. Il ne suit pas. Il n’y a pas grand monde devant et je me retrouve seule jusqu’au second ravitaillement. Ma crew est là (mon équipe en français hein) et ils me passent mes sandwich au peanut butter et autres petits snacks de choix.

Madeira Island Ultra-Trail

La grosse montée vers Pico Ruivo arrive. On est à plus de la moitié de la course et voilà le premier des deux plus hauts sommets. Audrey est à 10 minutes. L’effort est à produire maintenant. Au sommet, je croise quelques français. Ils me lancent : allez allez, vous êtes la deuxième « wife ». Wife ? Je suis la femme de qui ? Enfin, je suis la deuxième femme de qui non d’un chien ? Germaaaaaaain !!!! Ahhhh, vous voulez dire que je suis la deuxième femme de la course. Lost in translation les gars. On respire. On se calme.

Madeira Island Ultra-Trail
Madeira Island Ultra-Trail
Madeira Island Ultra-Trail

Bon, d’un côté comme de l’autre, je préfère quand même être la première femme, ou wife. Je la vois ! Je vois Audrey. C’est elle la première femme. Grrrrr…. Je la rejoins et nous quittons ensemble le ravitaillement suivant. Un autre sandwich au peanut butter, et quelques poignées de chips avalées goulument me redonnent de la force, assez pour la doubler dans l’une des dernières portions de la course vraiment roulante. Audrey ne reviendra pas. Je suis la première wife ! Yes !!! Après avoir encore passé quelques coureurs en m’excusant, je termine en lançant un « Thank you, obligato, merci, gracias » ininterrompu et un peu maladroit. Je ne sais pas ce qui m’a pris. C’est sorti comme si c’était du vomi. Bah excusez-moi, là c’est moi qui n’ai pas les bons mots en français. Ah la barbe. Quoi qu’il en soit, franchir la ligne en tête de course à Machico m’a vraiment fait plaisir.

Madeira Island Ultra-Trail

J’ai aussi été très contente d’apprendre que Germain Grangier, mon boyfriend number one avait lui aussi gagné la course, et que nos copains Julien Jorro et Sébastien Camus avaient tous les deux relativement bien performé. Sébastien termine ainsi 4ème du 115 km et Julien 3ème du 85 km, juste derrière Alexis Montagnat-Rentier et mon petit prince, Germain Grangier, mon boyfriend number one alias le petit malin de votre #tutofriday. A noter la très belle victoire chez les femmes et la 13ème place au scratch sur le 115 km de l’ahurissante suédoise Mimmi Kotka. Mimmi arrive devant, s’il vous plaît : Gediminas Grinius et Timothy Olson, deux pointures masculines et mythiques. Elle devrait faire mal à l’UTMB fin août.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This