Sélectionner une page

Quelques grammes de finesse dans un monde de brutes

Texte et photos Gaël Couturier.

249g (H) et 211g (F). Hauteur talon de 26,6 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 18,6 mm et drop de 8 mm pour les hommes. Hauteur talon de 25 mm, hauteur avant-pied / métatarses de 18,5 mm et drop de 6,5 mm pour les femmes. 120€.

Pas étonnant que la NB Zante soit un modèle adulé par de nombreux coureurs à pied à travers la planète. C’est même, pour certains, et je les comprends, un véritable mythe. Cette Zante 3 est à nouveau une réussite : modèle hyper léger, bien souple, très très confortable, respirant à souhait, dynamique… Bref, il est tout autant destiné à faire du fractionné sur piste, courir un 10 km à fond les ballons cet été, se lancer sur marathon quel que soit sa vitesse et pourquoi pas attaquer un ultra, et même un Ironman sous le soleil. Ce fût mon cas le 23 juillet dernier, sur l’Ironman France de Nice, sous un soleil à faire craquer les tahitiens les plus chauds bouillants. Le modèle testé est la version hyper-aéré de la marque, nommée à juste titre Breathe, autrement dit « respirez ». C’est un nom qui lui va comme un gant.

La tige

Elle est en deux parties aussi respirante l’une que l’autre. Leur combinaison n’est pas du tout gênante car elle est faite avec une grande intelligence dans le design. Une première partie joue le rôle de chausson interne. Il est le lien entre le mesh interne du talon et du médio pied, lui-même relié à la languette et aux deux pièces de maintien du pied que représentent les deux N – New Balance – de chaque côté. La deuxième partie du mesh est quant à elle davantage située à l’avant de la chaussure. Elle est légère, souple, très aérée. L’union des deux est une merveille de légèreté et de souplesse. Dieu que cette Zante 3 est confortable ! Le mesh est si léger qu’après avoir porté la chaussure sur quelques longues sorties, une fois qu’elle s’est faite à vos pieds donc, le haut de la tige s’affaisse sur la semelle, comme si elle n’existait pas, ou presque.

A noter que le nom de la chaussure est écrit sur une bande réfléchissante collée sur le bord arrière externe de la chaussure, que les N sont eux aussi réfléchissants et qu’un autre petit bout de bande réfléchissante pour courir la nuit est également disposé sur l’avant-pied, bord externe là encore. Bravo : tout cela est décidément bien pensé.

Ce mesh n’est en soi pas nouveau. Il ressemble en effet beaucoup à celui du modèle précédent, la Zante 2, mais est beaucoup mieux organisé : rien ne dépasse, rien ne fait doublon, rien ne gêne ni ne bloque et encore moins ne presse. Le talon est également intéressant car il ne comporte pas de pièce de plastique rigide comme c’est souvent le cas pour caler votre talon bien au fond de la chaussure pendant la foulée mais celui-ci réussit néanmoins à maintenir votre pied comme il faut, là encore sans gêne ni pression, avec douceur donc. Pour cela, c’est vrai que le collier de cheville est quant à lui assez épais ; mais la matière utilisée faite de dizaines de tout petits carrés de tissu est très confortable – avec ou sans chaussettes. A l’intérieur, la semelle de propreté est classique et légèrement amortissante. Rien de révolutionnaire ici. Elle s’enlève et se remet sans soucis : idéal pour faire sécher sa chaussure après une sortie estivale où vous avez eu chaud ou vous êtes aspergé pour vous rafraichir. Enfin, notez que cette Fresh Foam Zante 3 Breathe existe en 3 coloris aux US mais seulement 2 en France. Voyez ci-dessus celui qui nous manque, l’Electric Blue with White & Black.

Semelle intermédiaire

Passons maintenant à l’autre raison du succès de ce modèle : la « fresh foam », c’est à dire la nouvelle mousse. Cette structure de semelle intermédiaire court sous toute la longueur du pied. C’est nouveau. La forme hexagonale des petits morceaux de mousse qui la compose permet une meilleure compression de la semelle à l’impact. Mis bout à bout, ils augmentent aussi la souplesse de l’ensemble de la semelle. Au final, celle-ci est amortissante sous le talon, sans pour autant être un marshmallow, mais plus ferme sous l’avant-pied, sans pour autant manquer d’amorti, ce qui n’est de toute façon pas gênant si vous y êtes habitué (les coureurs à foulée neutre et rapide, à très rapide sauront de quoi je parle). L’ensemble est assez dynamique, sans être toutefois monté sur ressorts. Je pense au final que cette semelle est très performante. C’est d’ailleurs pourquoi elle est montée sur autant de châssis de chaussures New Balance : Fresh Foam 80v3 Trainer, 574 Fresh Foam, Fresh Foam 822v3, Fresh Foam 1087v7, Fresh Foam Arishi, Fresh Foam Cruz, Fresh Foam Gobi Trail 2, Fresh Foam Vongo v2, Fresh Foam Bocaray v3 ou encore Fresh Foam Trailbuster et Fresh Foam Hierro v2, deux modèles de trail. Cette semelle Fresh Foam, c’est donc le nouveau concept New Balance et franchement, il est top ! Et je ne parle pas du fait qu’esthétiquement, il se démarque vraiment de ce que font les autres. Bref, c’est à la fois original question esthétique et techniquement irréprochable. Par contre, la Zante 3 n’a pas trop de maintien, mais ce n’est pas sa fonction. RAS donc.

Semelle externe

La semelle externe est quant à elle composée de petits pads extrêmement plats sous l’avant-pied qui se transforment peu à peu en crampons bien accrocheurs plus on va vers l’arrière. N’espérez donc pas vous lancer sur un trail mouillé ou boueux avec ce modèle destiné à la route pure et dure. Son talon permet toutefois d’aller tâter les chemins secs sans soucis. Par contre, nous avons noté une usure assez rapide de ces derniers petits picots, à l’arrière toujours. Cela dit, si vous vous contentez de rester sur la route, vous n’aurez absolument aucun problème.

Conclusion

Je crois pouvoir dire sans gêne que la Fresh Foam Zante 3 est pour moi la chaussure de l’été 2017, peut-être en ex-aequo avec une Altra Escalante (version limitée Boston s’il vous plait !) qui est l’autre vraie réussite estivale, tout aussi légère mais un poil moins amortissante quand même, et puis à zéro drop. Bref, non vraiment cette Fresh Foam Zante 3 est une petite merveille. Elle tient bien au pied et apportera sans aucun doute de très belles sensations aux coureurs de compétition expérimentés comme aux coureurs plus amateurs qui cherchent à s’amuser avec un modèle très passe partout et surtout très été (léger, respirant, souple).

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This