Sélectionner une page

Les Japonais courent-ils tous à l’envers ?

Par la rédaction. Photos Nike.

Depuis 7 ans, Nike et le créateur japonais Jun Takahashi, à travers la collection Gyakusou,  collaborent dans le but de faire évoluer les textiles de running et proposer quelque chose de différent, d’inspiration directe et moderniste du côté obscur du pays du soleil levant. Le but ? Offrir comme une respiration, un vent contraire, un nouveau souffle face à la lenteur et la morosité de certaines collections plus classiques qui nous endorment et nous donnent l’impression de voir et revoir les mêmes coupes et les mêmes matières ennuyeuses d’une année sur l’autre.

La saison d’hiver qui, entre nous, a déjà bien démarré, est le moment idéal pour faire évoluer ses tenues. Il fait plus froid, plus humide, il y a du vent et nous ne pouvons nous contenter de produits qui ne nous laissent pas respirer, ne nous encouragent pas à nous dépasser, et ne nous protègent pas pas comme nous l’aimerions.

Jun Takahashi est lui-même coureur à pied. Un coureur à pied tout ce qu’il y a de plus sérieux. En Japonais, Gyakusou, veut dire courir à l’envers. Jun Takahashi court à l’envers. Non pas en marche arrière mais à l’envers : quand les gens dans un parc courent tous dans le même sens, lui court…dans le sens inverse. À l’envers donc.
On retrouve donc bien entendu à l’oeuvre dans sa nouvelle collection cette attitude de rebelle assumée qui n’oublie pas, bien sûr, d’offrir un confort sur-mesure à ces athlètes du quotidien que nous sommes.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This