Sélectionner une page

Strava passe le cap du milliard d’activités

Texte par Gaël Couturier. Photos Strava.

L’histoire de Strava tient de la success story des start-ups californiennes : de l’idée des deux étudiants de Harvard pratiquants d’aviron à la 1ère activité historique dans le sud de la France postée en 2008 et aux 99994 activités enregistrées deux ans plus tard, l’intérêt de tous les pratiquants de vélo et de course à pied du monde pour un réseau social dédié à leurs activités s’est rapidement confirmé. C’est aujourd’hui le cap symbolique du milliard d’activités partagées qui a été atteint, « une reconnaissance de l’inspiration créée par les athlètes Strava dans le monde entier » se réjouit James Quarles, ex-Instagram et nouveau CEO de Strava depuis quelques semaines.

Strava c’est 16 activités téléchargées par seconde, 10 millions par semaine • Plus d’une centaine de téléphones et d’appareils GPS compatibles • +130 employés répartis dans les bureaux de San Francisco, Hanover et Bristol • +600 sportifs professionnels inscrits sur Strava • 1 million d’athlètes rejoignent la communauté tous les 45 jours • 1.3 milliards de félicitations distribuées chaque année entre athlètes.

Un  nouvel outil pour améliorer la mobilité urbaine

Alors que le nombre de nouveaux membres et d’activités ne cesse de croître, l’engagement n’est pas en reste avec 17 millions d’ouvertures de feeds chaque jour, 55 millions de commentaires et kudos chaque semaine et 2,2 millions de photos chargées chaque semaine. Un signe que les sportifs du monde entier ont trouvé leur terrain d’expression. Mais le réseau social s’est rapidement muté en un catalyseur de données précieux pour toutes les agglomérations. En effet, quand un déplacement est enregistré sur Strava, une donnée anonyme est générée et Strava Metro compile ces millions d’informations. Strava s’associe ensuite avec des urbanistes pour améliorer les infrastructures dédiées aux vélos et piétons. Londres, Los Angeles, Sydney, Oslo, Glasgow, Calgary, Portland… Aujourd’hui près de 160 millions d’habitants vivent dans des agglomérations où Strava Metro, grâce à ces données, aide déjà des organisations publiques pour améliorer les déplacements — en vélo et à pied.

Le Strava Mile invite tous les runners à poster en juin leur meilleur temps sur un mile.

Un mile (1,6 km) peut être une distance difficile à appréhender – Plus de 60 ans après la performance unique de Sir Roger Bannister, le premier à passer sous la barre symbolique des 4 minutes, le mile conserve toujours et encore sa magie et son prestige. Le nouveau Strava Mile est l’occasion pour chacun de percevoir en quoi cette performance de 1954 est considérée comme le plus grand exploit sportif jamais atteint, mais aussi de sentir à quel point ce challenge sportif du mile est l’un des plus accessibles. N’importe qui peut ainsi se lancer sur un mile.

Durant tout le mois de juin, les runners du monde entier sont invités à relever le défi personnel de courir leur mile le plus rapide. Tous ceux qui chargeront une session d’au moins un mile et qui tagueront #MyMile auront une chance de gagner des chaussures de running pour eux et leurs abonnés. Sur cette distance, les données Strava font ressortir la France, la Suède, la Suisse et la Norvège comme nettement plus rapides que les autres nations (8% plus rapide que la moyenne globale).

Pour le savoir, Strava a extrait des données issues de plus de 5,6 millions de runners révélant les meilleures performances moyennes sur un mile dans 25 pays.

Jusqu’à ce jour, les villes françaises trustent le haut du classement – Lyon (7:25) suivie de Paris (7:39) et Marseille (7:44). Munich arrive en 8ème position avec un temps de 8:01. Les villes anglo saxonnes atteignant le top 10 sont Boston, 4ème (7:54 – aussi la ville des marathoniens Strava les plus rapides), Portland (Maine), 6ème (8:00), Édimbourg (8:01), 9ème et Londres (8:02), 10ème.

Le Strava Mile est fait pour réunir tous les profils de runners aux quatre coins du globe et de les encourager à courir leur mile le plus rapide.

Strava donnera également vie à cette campagne autour de ce challenge tout au long du mois de juin à travers une série d’événements qui auront lieu à Londres, Paris, Berlin, Chicago, New York et Los Angeles. Le challenge se déroulera jusqu’au 30 juin inclus.

Infos sur blog.strava.com/fr/strava-mile Po, 7,99€/mois ou, en version Premium, 59,99€/an •

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This