Sélectionner une page

Un soutien-gorge de sport bien adapté peut réduire de 75% les mouvements de la poitrine.

Par la rédaction. Photos Odlo.

Le sport aide à tonifier le corps. On le sait. Mais en l’absence de soutien adéquat, notre poitrine, à nous les femmes (pas à vous, les hommes) en souffre. Ah. Pour elle, un simple footing se transforme en sport de haut niveau. Si. Alors bonjour les traumatismes. L’entraînement sans brassière ou avec une brassière inadaptée peut donc non seulement provoquer des douleurs dans la poitrine, aux épaules ou dans le cou mais également un affaissement des seins à long-terme. Autant dire que les dommages subis sont irréversibles. Pour cette raison, la brassière constitue un élément indispensable de toute tenue d’entrainement, peu importe la taille de votre poitrine. « A chaque activité sportive sa brassière » expliquent les responsables d’Odlo que nous avons interrogés ; Odlo étant un des pionniers européens dans le sous-vêtement technique de sport. « La pratique du yoga, par exemple, demande un autre type de soutien que les sports d’endurance » poursuivent ces responsables com’ de la marque. Odlo propose en fait différents types de brassières afin de  trouver le modèle qui corresponde le mieux à votre profil. « Le mouvement effectué par les seins est estimé à 80 m par kilomètre parcouru » termine la marque. C’est énorme. Et ça calme.

Pourquoi/comment porter une brassière ?
Pourquoi/comment porter une brassière ?
Pourquoi/comment porter une brassière ?
Pourquoi/comment porter une brassière ?

Alors, comment choisir sa brassière ?

Ce n’est pas un secret : la recherche de la brassière idéale n’est pas simple. Car la brassière parfaite n’existe pas. Et non. Une brassière ne saura en effet être parfaitement adaptée que pour une activité précise – en fonction du sport ou de son intensité. « Afin de pouvoir garantir un maintien optimal pendant l’activité sportive, Odlo propose plusieurs niveaux de soutien : soft, medium, high » explique encore la marque.

Quelle différences alors entre une brassière de sport et un soutien-gorge normal ?

Contrairement à un soutien-gorge normal, la brassière de sport doit répondre aux exigences de la pratique sportive, surtout en ce qui concerne l’ajustement et la matière. Pour garantir un soutien maximal, la poitrine doit en effet être maintenue fermement de tous les côtés, idéalement par une forme couvrante. Des empiècements latéraux ainsi que des bretelles larges et solides assurent ainsi stabilité et soutien. Dans le choix des tissus, les sportives peuvent aussi prendre en compte leurs besoins spécifiques, tels que la gestion de l’humidité, la stabilité ou encore le soutien.

Pourquoi/comment porter une brassière ?
Pourquoi/comment porter une brassière ?

« Odlo propose plusieurs produits »  avance encore la marque : « la brassière de sport Double High Support s’enfile et s’enlève en un rien de temps. Elle s’appuie sur deux principes de base pour un soutien optimal : maintien et compression. La brassière intérieure aux bonnets moulés offre un maintien optimal tandis que la brassière extérieure comprime légèrement la poitrine. La brassière dispose en outre de bretelles matelassées réglables ainsi que d’inserts maillés pour assurer une meilleure ventilation » . La marque continue : « Le modèle Seamless Medium Support et son imprimé peau de serpent jouit d’une grande popularité et s’adapte  à toutes les activités sportives d’intensité moyenne. Pour les plus petits bonnets il permet également une plus forte sollicitation. Cette brassière a été conçue dans un tissu en maille, sans coutures apparentes, afin de garantir un ajustement parfait, sans points de pression. Enfin, la brassière de sport Feminine Soft Support propose un look plus féminin et sa bande élastique qui passe sous la poitrine offre un soutien supplémentaire et un tissu technique en maille qui assure une ventilation dans les zones de chaleur ».

Pourquoi/comment porter une brassière ?

L’interview de la boss (et pro de lingerie)

Nous avons interrogé Eva Büse, la « Head of Business Unit Versatile », une experte en la matière.

Running Café : Quand les brassières de sport sont-elles entrées dans l’offre de produit Odlo ?

Eva Büse : Odlo propose des brassières de sport depuis près de neuf ans. En 2015, nous avons amorcé une grande relance. Celle-ci avait été préparée pendant environ deux ans par une équipe dédiée, en faisant des tests avec différents modèles et en développant ainsi des modèles adaptés aux besoins variés des sportives. Nous sommes fiers de pouvoir proposer une gamme complète de brassières de sport avec des niveaux de soutien différents.

Running Café : En quoi les brassières de sport d’Odlo sont-elles différentes ?

Eva Büse : C’est la technologie Seamless, sans aucun doute ! Chez Odlo, nous sommes experts dans ce domaine depuis plus de 17 ans et nous continuons à développer cette technologie qui se base sur un minimum de coutures.  Les brassières de sport d’Odlo se caractérisent par un soutien et une gestion de l’humidité optimaux. En tant que spécialiste des sous-vêtements fonctionnels, rien de plus logique pour Odlo que de concevoir des brassières de sport. Vu la complexité de la conception d’une brassière, notre expertise dans les matériaux fonctionnels et les mouvements sportifs sont d’une aide précieuse. Au-delà de nos technologies éprouvées, nous sommes sans cesse à la recherche d’améliorations, comme par exemple de nouveaux matériaux ou techniques. L’innovation fait partie de notre ADN.

Running Café : Quels sont, selon vous, les défis du marché de la brassière sportive ?

Eva Büse : Il croît rapidement depuis 2015, aussi bien en termes de demande que d’offre. Bien qu’il y ait eu une prise de conscience sur l’importance de leur port, une certaine frustration chez les clientes se fait sentir. Nous savons aujourd’hui qu’un tiers des femmes ressent des douleurs dans les seins en courant avec une brassière de sport normale. S’ajoute à cela le fait que 80 % des femmes ne connaissent pas leur vraie taille de soutien-gorge. Chez Odlo nous sommes convaincus que nous pouvons améliorer cette situation grâce à nos produits haut-de-gamme aux niveaux de soutien variables en fonction de l’activité et de la taille du bonnet.

Running Café : Avez-vous remarqué des changements dans les demandes des consommatrices ?

Eva Büse : Les brassières de sport ne se portent plus exclusivement pour faire du sport. Il y a un grand mouvement vers l’utilisation au quotidien, car elles proposent un meilleur soutien et confort que les soutiens-gorge habituels. Au grand dam des marques de lingerie, les brassières de sport se montrent de plus en plus élégantes, sans pour autant négliger la fonctionnalité.

Running Café : Existe-t-il des différences culturelles dans les demandes entre les pays ?

Eva Büse : En fonction des pays, nous constatons des tours de poitrine différents, ce qui modifie le rapport des niveaux de soutien nécessaires. De même, les préférences en matière de rembourrage varient en fonction des pays : en Chine, au Japon et aux Etats-Unis, les femmes ne portent pour ainsi dire que des soutiens-gorge rembourrés, les femmes préférant masquer le téton. En Asie les coussinets sont même proposés en différentes tailles et épaisseurs.

Running Café : Quel est votre modèle préféré ?

Eva Büse : Cela dépend principalement de mon activité sportive. Mes deux favoris sont les brassières de sport Padded High et Seamless Medium. Elles sont confortables et la coupe est parfaite. Elles sont aussi toutes les deux respirables et offrent un soutien maximum. Parfait pour se concentrer à 100% sur sa pratique sportive.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This