Sélectionner une page

Partez à Venise pour le weekend et participez à un semi, un 10 km, et une beach party !

Par Gaël Couturier. Photos © Venicemarathon Club pour Jesolo Moonlight Half Marathon

Ce n’est pas tous les jours qu’on vous présente une petite course étrangère de quartier mais il faut bien avouer que celle-là est vraiment très sympathique. Elle se déroule au bord de Venise, c’est l’occasion de découvrir cette ville magique, autour de la lagune et à l’intérieur de celle-ci. Vous finissez par longer les plages de la Méditerranée de ce Nord Italien pour un finish en centre ville de Jesolo et une énorme beach party (diable, mais c’est où ça Jesolo???). Explications.

Un p'tit semi en Italie à Venise ?
Un p'tit semi en Italie à Venise ?
D’abord il faut vous dire qu’il s’agit d’un semi-marathon et d’un 10 km tout ce qu’il y a de plus festif. Ça ne vaut pas le marathon du Médoc, bien sûr, mais c’est quand même l’occasion de découvrir les joyeuses ambiances italiennes de ce genre de p’tites courses. Et puis ce n’est pas seulement une course, mais également une beach party. Si si une beach party. Ah. Tout de suite, ça vous intéresse plus avouez.
Un p'tit semi en Italie à Venise ?

Le 26 mai prochain (allez allez, il y a des billets pour Venise pas chers sur EasyJet et Transavia – la vérité ! On est pas sponso par eux malheureusement), se tiendra la 8ème édition de la course. Pour l’avoir courue une fois l’année dernière, je peux vous dire qu’elle est des plus sympas et que je me suis réinscrit avec bonheur et joie. Ses deux plus selon moi : le parcours dans la lagune – on comprend mieux la prouesse architecturale qu’est Venise après ça car le nouveau parcours offre des points de vue rares que les touristes habituels ne connaissent pas – et l’arrivée dans la ville de Jesolo où le gros des troupes – comprenez les locaux – est en weekend, occupé à boire et faire la fête. Du coup, ces badauds vous regardent d’un air tout à fait ahuri et vous encourage à se casser la voix. Ça rappelle un peu l’arrivée de l’UTMB dans Chamonix, mais c’est quand même beaucoup moins safe. Et puis il y a la mer. Ce qui est bon pour le moral et pour fêter dignement le début de l’été (si si c’est bientôt le début de l’été !).

Un p'tit semi en Italie à Venise ?

Il y aura donc un semi-marathon et un 10 km. Bon, et autre point de détail qui rassurera tout de même les foules : la distance est certifiée IAAF. De plus, la course a été reprise par les organisateurs du marathon de Venise qui, à part pour envoyer les Kenyans et les Éthiopiens sur la mauvaise autoroute (un des leaders s’est perdu l’an passé sur le marathon), est une organisation sérieuse et carrée : vestiaire, douches, consignes pour les sacs…contrairement aux années précédentes, la course n’est pas en ligne mais en boucle. On n’oublie pas les orchestres italiens sur tout le parcours et le tour est joué ! Une belle petite fête…à la mode italienne.

Un p'tit semi en Italie à Venise ?
Ce n’est pas tout ! Car comme les années précédentes, il y a cette fameuse Moonlight Beach Party d’après course. Avec votre dossard ou votre médaille de finisher vous avez droit à un verre gratuit (une course de village on vous dit !) et aussi le droit de continuer à vous faire plaisir – et vous faire des amis – jusqu’au bout de la nuit, avec, notamment, des réductions un peu partout dans les bars et les restaurants de la petite station balnéaire. Au total, ce sont près de 4000 coureurs, répartis entre les deux distances qui vont en découdre. Attention, le 10 km est bientôt « sold out ». Il n’y a que 674 dossards de disponibles.
Un p'tit semi en Italie à Venise ?
Un p'tit semi en Italie à Venise ?
Qui sont les pacers de cette années ? On plaisante. On s’en fout pas mal. C’est juste que plus italiens dans les noms et les prénoms tu meurs : Silvio Dus (un lien avec Jean-Claude Dus?), Annalisa Fae, Roberto Grosso, Nicola Rosso, Fabio Crosara, Nicola Zanetti (pas de lien de parenté avec le joueur de foot visiblement), Matteo Esquinazy, Andrea Danesin, Eleonora Battaglia, Francesca Soli, Stefano Zennaro, Damiano Agostinelli, Maurizio Silla, Gianfranco Biasuzzi, Moira Lorenzon…
Notez enfin qu’Air France (ça c’est français) est partenaire de l’événement – qu’ils soient en grève ou pas notez. On est méchant.

Infos : www.moonlighthalfmarathon.it

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This