Sélectionner une page

Sexy Verticale sexy

Crédits photos Vincent Krieger et A. Chaumontel

Le 16 mars 2017, l’Eco-Trail de Paris fêtera ses 10 ans. Première épreuve de ce week-end parisien consacré au trail running : la Verticale de la Tour Eiffel. C’est une course ascensionnelle de nuit sur le format d’un contre-la-montre permettant à quelques coureurs tirés au sort, 128 au total cette année – 28 de plus que l’an passé – d’effectuer une ascension complète des 1665 marches du monument le plus visité au monde : du parvis jusqu’au troisième étage.

Course de nuit chronométrée, le départ est donné à 20h20, c’est un véritable challenge sportif (279 mètres de D+) dans un bâtiment portant en lui le «concept de défi». La Tour Eiffel en quelques chiffres c’est en effet :

– 1665 marches par l’escalier du pilier Est, jusqu’au troisième étage.
– 324 m de hauteur (avec antennes)
– Environs 10 000 tonnes
– Plus de 250 millions de visiteurs depuis son ouverture en 1889 et 6 917 000 visiteurs rien qu’en 2015.

La particularité de cette course, outre son cadre unique au monde, est son panel de participants. Comme pour les épreuves de trail du week-end, les pros et les amateurs sont mélangés mais la différence ici est que le mode d’obtention du dossard se fait par tirage au sort pour les uns comme pour les autres :

– 40 coureurs élites issus du monde du running au sens large sont d’abord sélectionnés par un comité d’experts et ensuite tirés au sort.
– 78 coureurs amateurs et anonymes mais préinscris sous des conditions de références de résultat de compétitions de course à pied (moins de 46 min sur un 10 km par exemple, ou encore moins de 3h50 sur un marathon) sont également tirés au sort lors de la conférence de presse.
– 10 coureurs sont également sélectionnés directement par l’organisation après avoir présenté des dossiers dans lesquels ils ont témoigné d’histoires de vie extraordinaires et aussi justifié de leur envie démesurée de s’attaquer à ce monument.

Verticale de la Tour Eiffel

Contrairement aux événements du même type qui existent partout dans le monde et dans le calendrier très sérieux du Vertical World Circuit (le circuit mondial des courses d’escaliers qui ont donc lieu dans des espaces intérieurs), l’escalier de la Tour Eiffel est pour sa part totalement ouvert sur l’extérieur. L’accès du troisième étage, fermé d’ordinaire au public, donne pour ces coureurs chanceux l’impression de voler au dessus de la ville. Une expérience nocturne tout à fait unique en son genre.

En 2015 avait lieu la première édition. Avec un total de 61 participants et 14 nationalités, elle avait été marquée chez les hommes par la victoire du grandissime favori, car grand spécialiste de la course d’escaliers, le polonais Piotr Lobodzinski en 07’50’’ secondes devant le bulgare Kiril Nikolov et l’italien Bernard Demateis. Chez les femmes, la victoire revenait à l’australienne Suzy Walsham en 9’44’’ (record actuel chez les femmes) devant la française Christelle Dewalle et l’italienne Francesca Rossi. Bis repetita en 2016, avec 100 participants cette fois, et les nouvelles victoires de Piotr Lobodzinski en 7’48’’ (record battu !) et Suzy Walsham, encore elle, en 9’48’’.

Pour 2016, les inscriptions sont closes mais si vous souhaitez faire partie de la fête, vous pourrez toujours venir soutenir les coureurs en accédant librement (mais en payant) au premier et au deuxième étage de la Tour Eiffel. Sinon, vous pourrez toujours regarder la course sur des écrans géants sur le parvis de la Tour ou, si tout va bien, en direct sur Eurosport.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This