Sélectionner une page

Bien décidé à rester leader, Hoka One One innove encore.

Par la rédaction. Photos © Hoka One One
Hoka One One Torrent
Hoka One One Torrent
Nouvelle venue dans la gamme trail running du franco-californien que nous connaissons bien. Après les chaussures de l’increvable compétiteur et « off-roader » Karl Meltzer, les Speedgoat 2 (278g, hauteur métatarses 27 mm, hauteur talon 32 mm), les bonnes grosses Mafate Speed 2 qui tiennent leur nom de l’île de la Réunion dont la marque toute entière tient son inspiration originale (295g, hauteur métatarses 29 mm, hauteur talon 33 mm), le type Humvee du Challenger ATR 4 (254g, hauteur métatarses 24 mm, hauteur talon 29 mm) ou alors carrément la version tank des Stinson ATR 4 (272g, hauteur métatarses 32 mm, hauteur talon 37 mm), voici donc la petite et délicate Torrent, première du nom dont les mensurations digne des meilleures pin-up de l’été vont faire rêver plus d’un trailer coquin : 254g, hauteur métatarses 18 mm, hauteur talon 23 mm. Une jolie petite nerveuse en somme.
Hoka One One Torrent
Hoka One One Torrent

Autant dire que malgré son type Hoka One One qui ne se renie pas (bien entendu), la chaussure cible la performance. Elle reste à priori plus amortissante que ses concurrentes : merci la nouvelle structure de semelle intermédiaire nommée « PROFLY™ ». Elle risque donc fort de faire encore parler d’elle tant elle risque de renforcer le positionnement d’Hoka One One dans ce qui fait une de ses plus grandes forces : son amorti mythique. La Torrent conserverait aussi son design en forme de banane (pour caricaturer). C’est ce que la marque appelle le « meta-rocker », ou tout simplement le rocker, cher à nos amis les surfeurs. C’est bien entendu lié au drop et c’est en réalité la forme de la semelle qui permet un déroulé du pied capable de vous propulser davantage vers l’avant. Enfin, last but not least, comme ils disent là-bas en Californie, le pied est inséré comme dans un siège baquet de voiture de course : il est plus enfoncé dans la semelle qu’il n’y paraît de l’extérieur. Cela évite à Hoka One One de devoir rajouter telle ou telle pièce de renfort, ou petite structure, sensée vous aider à conserver une foulée propre et droite.

La marque annonce en plus de tout cela que la tige est très respirante. Parfaite pour l’été donc ! On va bien entendu tester tout ça mais retenez que c’est peut-être la chaussure de compétition sur trail court que nous attendions tous. Affaire à suivre people. D’autant que la course d’ultra trail la plus mythique de l’Amérique, la fameuse Western States ® 100-Mile Endurance Run approche à grands pas et que les athlètes Hoka One One en nombre, comme ce satané Jim Walmsley par exemple, comptent bien s’y faire remarquer.

Dans la même rubrique

Pin It on Pinterest

Share This